Balade à vélo le long de la Vilaine

Vous savez à quel point j’adore me déplacer à vélo. C’est mon moyen de locomotion au quotidien, et c’est aussi la meilleure façon, à mes yeux, pour se balader. Alors j’ai décidé de vous partager une chouette façon de vous balader dans la Vallée de la Vilaine. Vous me suivez ?

Le long de la Vilaine

Au départ de Rennes, il est possible d’emprunter plusieurs chemins, dont les chemins de halage. Mais aujourd’hui, c’est en direction du sud que nous allons, le long de la Vilaine.

Le chemin nous mène tout d’abord aux étangs d’Apigné avant de continuer dans la nature, sur la berge des voies d’eau navigables. Si vous vous promenez au printemps ou en été, vous aurez la chance de voir les écluses toutes plus belles et fleuries les unes que les autres.

La voie verte nous conduit ensuite à Pont-Réan (10km). C’est généralement ici qu’on se ravitaille en… viennoiseries, à la boulangerie du Pont de la Vilaine. Ce mignon petit village, assez animé l’été grâce à sa base nautique, offre un cadre idéal pour une pause goûter ou un pique-nique. En général, nous nous arrêtons au retour pour déguster un éclair au café, au calme, au bord de la rivière.


Changement de rive, nous pédalons en direction du Boël (25 km) et son moulin. Pour moi, c’est ici que les paysages commencent vraiment à changer. On entre véritablement dans la Vallée de la Vilaine.

Le moulin, fraichement rénové, attire beaucoup de monde. C’est une étape pour tous les cyclotouristes ! Ici, on peut se restaurer, boire un coup… Et c’est aussi un point de départ pour de nombreuses randonnées, à pieds et à vélo. Rien de mieux pour découvrir le patrimoine et les producteurs locaux.

Bien entendu, la balade se poursuit. Ici, nous sommes à environ 80km de Redon, plus au sud.

Le chemin de halage offre un itinéraire cyclable assez sécurisé. Il vous faudra parfois traverser une route, un pont, pour rejoindre la rive d’en face. Normalement, vous ne croiserez aucun véhicule motorisé sur votre chemin. Attention aux autres cyclistes, aux piétons et aux chevaux.

Certaines écluses offrent un point d’eau potable accessible à l’extérieur. C’est notamment le cas de l’écluse de Pont-Réan.

Vous pouvez aussi choisir de rentrer en train. La voie verte suit plus ou moins le chemin de fer et il est possible de trouver facilement une (petite) gare.

Attention toutefois à vérifier les conditions pour embarquer votre monture avec vous ! La Région Bretagne promeut la mobilité douce mais punit les cyclistes l’été : il faut payer l’emplacement vélo et tous les TER n’accueillent pas les biclous… Avec un peu de chance, vous pouvez embarquer dans un TER Pays-de-la-Loire qui ne nécessite pas de réservation pour votre vélo.

Quelques liens utiles :

Vallée de la Vilaine : découvrir tous les itinéraires possibles dans la vallée de la Vilaine.

Tourisme Rennes : la valée de la Vilaine à vélo, sur le site de l’office de tourisme rennais.

France Vélo Tourisme : le Canal d’Ille et Rance et la Vilaine à vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Top!