L’Île de Mull en automne 🍂

Tobermory, Mull

À défaut de pouvoir partir en voyage à cause de la situation actuelle (aka la pandémie mondiale de COVID-19), je me replonge dans mes photos et les beaux souvenirs automnaux. Loin des soucis et autres angoisses que 2020 nous a spécialement réservé. Partons ensemble sur la belle île de Mull, grande île des Hébrides Intérieures, située à l’ouest du continent écossais.

Mull sauvage

Après une belle traversée de 30 minutes, depuis Oban, c’est enfin la découverte de Mull. Pour nous, l’arrivée se fait à Craignure, et la bruine s’est invitée ce jour-là.

Les premiers paysages qui défilent devant nos yeux sont incroyables, même sous cette météo peu clémente. Et après quelques minutes, nous découvrons notre superbe petit B&B. Une cabane très bien équipée, car nous avons une cuisine ! Elle sera notre point de départ pour les prochains jours et nos aventures sur l’île.

Mull est célèbre pour son port haut en couleurs, mais ces dernières années, elle est devenue très populaire auprès des touristes, notamment des mordus de nature. Tout au long des randonnées et promenades, il faut ouvrir l’œil pour admirer la faune et la flore. Loutres, phoques, macareux, cerfs… Quelle que soit la saison, l’île regorge d’animaux à observer !

Mull pittoresque

Mull sait nous offrir de merveilleux spectacles. Quand le paysage se dégage, les reliefs se dessinent nettement. Entourés d’eau, nous avons l’impression d’être (presque) seuls au monde, sur ce petit bout de terre sauvage.

Si vous ne le saviez pas déjà, l’automne est ma saison favorite. J’aime la façon qu’a cette saison de colorer les arbres et la nature tout entière. Nuances éphémères d’orange, d’or et de rouge… l’Écosse est l’un des pays que je préfère pour profiter de l’arrière-saison et ses couleurs flamboyantes.

Comme une agréable impression d’être coupés du reste du monde. Pourtant elle ne se situe qu’à quelques kilomètres du continent. Facilement accessible, par sa proximité avec le Mainland et les 3 ferries qui la desservent, elle est la troisième plus grande île d’Écosse. Et comme la traversée est relativement rapide, nombreux sont ceux qui viennent pour la journée.

Mais même une semaine entière n’est pas suffisante pour découvrir tous les secrets de Mull !

Calgary Beach

Les chemins de randonnées sont partout. Même à Tobermory ! Que vous alliez d’un côté ou l’autre du port, vous aurez le choix. Le Tobermory Lighthouse circuit vous mènera jusqu’au phare depuis lequel vous pourrez admirer le continent au loin.

L’Aros Park and Tobermory circuit quant à lui vous permettra d’admirer les maisons colorées du port et, plus loin, le petit Loch a’Ghurrabain, dans Aros Park.

Que manger sur Mull ? Sachez qu’il y en a pour tous les goûts. Fromage, chocolat, biscuits, légumes frais, fruits de mer… Les produits locaux sont au menu et font la fierté des insulaires ! Sans oublier le célèbre whisky.

Alors si vous êtes de passage sur l’île, il vous faut absolument goûter les délicieux chocolats de Tobermory Chocolate ! Mes préférés : le dark chocolate & violet cream, et le white chocolate salted caramel truffle.

Quelques liens utiles :
     â—¦â€­â€­   Visit Mull and Iona : site de l’Office de Tourisme de Mull et Iona.
     â—¦â€­â€­   Visit Scotland : site de Visit Scotland.
     â—¦â€­â€­   Isle of Mull (Walkhighlands) : toutes les randos de Mull, sur Walkhighlands.
     â—¦â€­â€­   Visit Great Britain : site de Visit Britain sur les Hébrides intérieures.
     â—¦â€­â€­   Mull and Iona Food : pour découvrir les délicieux produits locaux disponibles sur Mull, Iona, Ulva, Gometra et Erraid.
     â—¦â€­â€­   Mull Wildlife : site d’Island Encounters.

Rubha nan Gall Lighthouse

Rubha nan Gall Lighthouse

16 commentaires pour “L’Île de Mull en automne 🍂

  1. Ah Clémentine, chaque fois je te lis j’ai cette envie irrépressible d’Ecosse ! Une merveille cet article ❤️Je t’embrasse fort

  2. C’est toujours un plaisir de découvrir tes articles, ils savent me transporter en une seconde dans ces jolies contrées.
    Je comprends ton amour de l’automne, d’autant sur un lieu aussi beau que celui-ci. Quelle surprise de voir des plages paradisiaques au milieu de collines flamboyantes. Ca me donne bien envie de venir y faire un tour moi aussi. J’espère qu’un jour cette pandémie nous laissera tranquilles et que nous pourrons reprendre nos découvertes … 🙂

    1. Aw, merci beaucoup Clémentine ! ❤️
       
      C’est incroyable, n’est-ce pas ? Il y a plein de plages secrètes (et ça donne envie d’aller s’y baigner, héhé).
      J’espère, moi aussi, que cette pandémie nous laissera vite tranquilles… Je pense -malheureusement- qu’il va falloir apprendre à vivre avec ce virus. On verra bien… 😔
      xxx

  3. Je ne connais pas ce coin mais ça a l’air tellement chou vu tes photos ! Les couleurs de l’automne sont splendides… Ta photo du hérisson est trop trop trop mignonne <3 Ca me donne envie de retourner en Écosse haha

    1. C’est si sauvage, j’adore ! ❤️
      Je pense que tu aimerais beaucoup, huhu.

      Il est si mignon, hein ? On est passés à côté, en voiture, et j’ai voulu m’arrêter pour m’assurer qu’il allait bien. Et puis qu’il n’aille pas sur la route (et l’empêcher de tomber dans une cattle grid surtout).

      Merci beaucoup Mandy ! Xxx
      Je t’embrasse fort.

  4. Sublime balade écossaise qui donne envie de prendre ses billets (bon, je sais, en ce moment c’est compliqué hein). A défaut de pouvoir y aller de suite, voilà de quoi rêver, entre paysages mystiques et tourmentés sous les couleurs mélancoliques de l’automne…. C’est sublime <3

    1. Coucou chère Lykorne !
      Merci beaucoup pour tes gentils mots. ❤️
      J’ai vraiment hâte de pouvoir repartir en vadrouille, moi aussi. Il nous faut patienter. Et il faut se dire que ces beaux paysages sont préservés pendant ce temps-là. Ça, ça fait du bien d’y penser. 😊
      xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Top!